Tutoriel : Configurer l’émulateur PS2 : Pcsx2

Très heureux de voir que mon tutoriel pour GameCube/Wii est plutôt bien apprécié par beaucoup de personnes. J’ai décidé d’en faire un pour la PS2 et pour ce faire c’est Pcsx2 sur lequel nous allons nous pencher. Comme pour mon précédent tutoriel, le but ici est de faire court et pas trop compliqué pour que chacun puisse rejouer à leur anciens jeux PS2 en émulation sans prise de tête.

Config du Tutoriel

  • Windows 8
  • Processeur : CoreI5 3570k
  • Mémoire : 8 Go
  • CG: HD 7870
  • Manette X360
  • Version Pcsx2-r5685

 

Chapitrage :

  • Première configuration
  • Configuration des plugins
  • Utilisation de Pcsx2

La première chose à faire est de télécharger l’émulateur. Pour ce faire je vous conseil d’aller sur le site http://www.emucr.com/.

pcsx2fenetre

Nous allons passer à l’installation de l’émulateur. Ici je n’entrerai pas dans les explications de chaque options, je reviendrai sur les options importante dans l’étape 2 du tutoriel. Dézipper l’archive sur votre disque dur et lancez l’exécutable pcsx2.

Une fois les réglages effectués sur les divers fenêtres qui se succéderont, pour passer aux fenêtres suivantes vous devrez faire un clic sur le bouton « suivant ».

 

Etp1 : Première Configuration

Image 1

Laissez la langue sur System Default. Si votre Windows est en français, cette langue sera choisie pour l’émulateur. Vous pouvez choisir une autre langue si vous voulez.

Image 2

C’est l’écran des plugins que nous voulons utiliser pour l’émulation. Reproduisez les réglages comme sur l’image, nous entrerons plus avant dans leur configuration dans l’étape 3.

Image 3

Le choix du bios est la partie la plus compliquée. Étant protégé par le droit d’auteur, il m’est illégal de vous le procurer.
Ripper celui de votre console ou utilisez une autre voie pour l’obtenir, lorsque que ce sera fait copiez-le dans le répertoire bios de l’émulateur et faites « Rafraichir » puis « Terminer ».

Image 4

Voilà ! Pcsx2 est installé et prêt à l’usge. Cependant des petits réglages supplémentaire sont nécessaire pour une expérience optimal de vos jeux PS2 sur votre PC.
 

 

Ces réglages fonctionnent pour 90% des jeux. Ensuite émulation oblige, selon votre système vous serez peut-être obligé de revoir certains réglages à la baisse ou modifier certains points particuliers pour certains jeux.

 

Etp2 : Configuration des Plugins

Pour configurer son émulateur aux petits oignons, direction le menu Configuration puis Choix des plugin/Bios (image 1). Les écrans de configuration sont accessible en cliquant sur le bouton Configurer en face de chaques plugins (image 2).

Les quatres plugins les plus important sont ceux des sections GS | PAD | SPU2 | CDVD. Ils régissent respectivement les graphismes, les manettes, le son et le lecteur virtuel.

Section GS

Dans Adapter, sélectionnez votre carte vidéo. Dans Renderer choisissez l’API vidéo que vous voulez utiliser. En cas de doute choisissez OpenGL (Hardware). Laissez Interlacing sur Auto.
La partie D3D Internal Resolution vous permet de choisir la résolution dans laquelle sera calculée l’image. Décochez Native et choisissez 3X ou 4X native.
Les deux parties en dessous servent à l’utilisation de divers hack (injection de AA ou désactivation d’effets).

Section PAD

Choisissez Lilypad, ils est, a mon avis, le meilleur plugin pour configurer votre manette.
Vérifiez dans Game Device API et Device Diagnostic que votre manette est sélectionnée puis passez à l’onglet Pad 1.
C’est dans l’onglet Pad 1 que vous devez mapper vos boutons. Si vous avez une manette Xbox360, vous pouvez télécharger ce fichier et le coller dans le dossier inis.

Section SPU2

Choisissez SPU2-X. Mon conseil est dans un premier temps de tout laisser par défaut. Si vous avez un problème de décalage du son, les paramètres avec lesquels jouer seront Latency et Interpolation.

Section CDVD

Choisissez CDVDnull Driver. Il ne requiert aucune configuration spécifique et servira à lire les fichiers ISO de vos jeux.
(Aucune image)

 

 

Ces réglages fonctionnent pour 90% des jeux. Ensuite émulation oblige, selon votre système vous serez peut-être obligé de revoir certains réglages à la baisse ou modifier certains points particuliers pour certains jeux.[/box]

 

 

Etp3 : Utilisation de Pcsx2

Pour utiliser Pcsx2, il va falloir dans un premier temps aller chercher votre ISO. Allez dans CD/DVD > Choisir un ISO > Parcourir et sélectionnez votre jeux (image 1). Vous n’aurez pas a faire cette manipulation à chaque fois, Pcsx2 garde en mémoire le dernier ISO utilisé et si vous avez déjà joué à d’autres jeux, ils apparaitront dans l’historique (image 2).

Pour lancer votre jeu, vous devez aller dans Système et choisir le type de démarrage. Le démarrage rapide ne prends que quelques secondes mais la langue utilisé en jeu sera l’anglais. Le démarrage complet reproduit celui de la PlayStation 2 et si vous avez configurer votre Bios sur la langue Française, les jeux devraient se lancer en Français (image 3). Privilégiez le démarrage complet.

 

Bon à savoir :

Pour changer la taille de la fenêtre dans laquelle vous jouez, il faut aller dans Configuration > Paramètre d’émulation et cliquez sur l’icône Mode fenêtré. Vous pouvez choisir ici le format de l’image (gardez le 4:3), la taille de la fenêtre et diverses options dont je laisse l’activation ou non à votre attention (Image 1).

L’icône Speedhack vous permet de modifier la vitesse de fonctionnement de l’Emotion Engine. Dans certains jeux, augmenter les valeurs peut améliorer l’émulation. Personnellement je ne touche à rien ici, j’ai même plutôt tendance à désactiver cette partie (Image 2).

La partie Patch vous permet d’activer certains hack spécifique pour résoudre certains problème dans des cas bien particulier, concernant certains jeux bien précis (Image 3).

Les section à ne pas toucher sont EE/IOP | VUs | GS.

 

Voilà ! J’ai essayé d’être aussi court et concis que possible, j’espère que ce tutoriel vous plaira et vous aidera à utiliser (ou à tester) ce sympathique émulateur.

Share

Smash15195

Joueur et passionné de technologie. Je m'adonne à toutes sorte de choses à base de bits. Ma citation préférée : "Il ne faut pas se fier aux apparences. Beaucoup de gens n'ont pas l'air aussi bêtes qu'ils ne le sont réellement".